Via "Opération Gladio"

Publié le par relik

Le savions-nous?

D'après un ancien Président italien, les services de renseignement savent que le 9-11 est un coup monté de l'intérieurCossiga fut élu Président du Sénat italien en juillet 1983, avant de devenir Président de l'Italie en 1985, en remportant les élections dans un raz-de-marée électoral.

En tant qu'homme rare, honnête politicien, Cossiga a gagné le respect des partis de l'opposition et a dirigé le pays pendant sept ans, jusqu'en avril 1992.


La tendance à la franchise de Cossiga a bouleversé l'establishment politique italien, et il a été forcé de démissionner après avoir révélé l'existence, et son rôle dans la mise en place, de l'
Opération Gladio, un réseau criminel de renseignement sous les auspices de l'OTAN, qui a effectué des attentats à la bombe en Europe dans les années 60, 70, et 80.

​​​​La spécialité de Gladio était d'effectuer ce qu'ils ont inventé, des « opérations sous fausse bannière, » des attentats terroristes qui étaient attribués à l'opposition interne et géopolitique.


​​​​Les révélations de Cossiga ont contribué à une enquête parlementaire italienne sur Gladio en 2000, au cours de laquelle fut exhumée la preuve que les attentats étaient
supervisés par l'appareil de renseignement étasunien.

​​En mars 2001, l'agent de Gladio Vincenzo Vinciguerra a déclaré, dans un témoignage sous serment, « Vous avez eu des attaques de civils, de gens, de femmes, d'enfants, de personnes innocentes, de gens inconnus très éloignées de tout jeu politique. La raison était assez simple : Forcer ... le public à se tourner vers l'État pour demander une sécurité plus grande. »

​​​​Les nouvelles révélations de Cossiga sont parues la semaine dernière dans le plus ancien et le plus lu des journaux d'Italie, Corriere della Sera. En voici une rapide traduction :

​​​​"Ben Laden a soi-disant avoué être l'auteur des attentats du 11 septembre contre les deux tours de New York, alors que tous les services de renseignements des États-Unis et d'Europe ... savent bien maintenant que ces attentats désastreux ont été planifiés et réalisés par la CIA étasunienne et le Mossad avec l'aide du monde sioniste, dans le but d'en faire porter le chapeau aux pays arabes afin d'inciter les puissances occidentales à prendre part en Irak ... et en Afghanistan".

​​​

​​​​Cossiga, a exprimé ses premiers doutes sur le 9-11 en 2001, et il a été cité dans le livre de Webster Tarpley, déclarant que « Le cerveau de l'attaque devait être un esprit sophistiqué, avec suffisamment de moyens, non seulement pour recruter des kamikazes fanatiques, mais aussi des gens hautement spécialisés. J'ajoute une chose : Elle n'a pu être réalisée sans infiltration dans le personnel des radars et de la sécurité aérienne. »


​​​​Venant d'un ancien chef d'État très respecté, les assertions de Cossiga, selon qui les attaques du 9-11 étaient un coup monté de l'intérieur, et que c'est un fait notoire dans les services de renseignement mondiaux, ont très peu de chance d'être mentionnées par l'institution d'information médiatique, car tout comme des centaines d'autres gens sérieux, anciens de gouvernement, militaires, professionnels de l'armée de l'air, alliées à des centaines de professeurs et d'intellectuels, il ne peut être écarté comme un fêlé de la théorie de la conspiration.

 


Et dans l'ordre du sujet..

Le Mossad, instigateur des attentats du 11/9
Selon un article, le Mossad est lié aux attentats du 11/9Une toute nouvelle information implique le Mossad, l’agence israélienne de renseignement, dans la mise en scène des attentats terroristes du 11 septembre 2001.













PressTV

 


Selon un
article récent, publié par l’hebdomadaire American Free Press, la révélation selon laquelle le cousin de Ziad al-Jarrah, un présumé pirate de l’air du 11/9, travaillait en fait depuis longtemps comme agent du Mossad, démontre qu’Israël trempait dans les attentats terroristes sur le sol des États-Unis.


Le New York Times a récemment rapporté que le ressortissant libanais Ali al-Jarrah, un soi-disant fervent partisan palestinien, était en fait un espion de grande valeur pour Israël durant les deux dernières décennies.


Al-Jarrah aurait reconnu avoir mené des activités secrètes d'espionnage contre des groupes palestiniens et le Hezbollah libanais depuis 1983.


« Ce n’est pas la première fois que cette famille se fait remarquer. L'un des cousins de M. Jarrah, Ziad al-Jarrah, était parmi les 19 pirates de l'air qui ont réalisé les attentats terroristes du 11 septembre 2001, » a indiqué le Times.


Ses liens avec l'un des principaux cerveaux des attentats terroristes ont alimenté la spéculation au sujet du fait qu’Israël recrute des gens se prétendant Musulmans pour s’en servir comme atouts secrets.


Selon le New York Times, la connexion israélienne au 11/9 peut être retracée jusqu’aux cinq « Israéliens dansants » qui ont été certifiés sautant et se congratulant avec des cris de « joie et de dérision » quand le Vol 11 et le Vol 175 se sont écrasés sur le World Trade Center à New York.


Ces Israéliens auraient été maintenus en garde à vue pendant 71 jours avant d'être libérés discrètement après avoir été soupçonnés d'être des agents du Mossad.


Citant deux anciens agents de la CIA, Forward weekly avait rapporté à l’époque qu’il avait été constaté qu’au moins deux des détenus israéliens étaient membres d'une équipe de surveillance du Mossad. L'hebdomadaire avait déclaré: 
Il n'y avait aucun doute, mais [l'ordre de clore l'enquête] est venu de la Maison Blanche. Il été immédiatement supposé au quartier général de la CIA que l’affaire serait étouffée radicalement, afin que les Israéliens ne puissent être impliqués en aucune façon dans le 11/9.


Au moins 2970 personnes, la plupart des civils, ont trouvé la mort le matin du 11 septembre,.


L’ancien Premier Ministre italien Francesco Cossiga [c’est en fait un ancien Président italien, ndt] a abordé la question, suggérant que les événements du 11/9 ne sont rien d’autre qu’un coup monté de l’intérieur par la CIA et le Mossad :

 ... tous les services de renseignements des États-Unis et d'Europe ... savent bien maintenant que ces attentats désastreux ont été planifiés et réalisés par la CIA étasunienne et le Mossad avec l'aide du monde sioniste, dans le but d'en faire porter le chapeau aux pays arabes afin d'inciter les puissances occidentales à prendre part en Irak ... et en Afghanistan.


Son argument a été encore renforcé par la fuite de rapports selon lesquels les employés de la société israélienne de télécommunications Odigo, qui fournit des services de messagerie instantanée (SMS), a reçu un avertissement deux heures avant les attentats contre les tours du World Trade et a prévenu les Juifs de ne pas aller au travail ce jour-là.


Le siège d’Odigo est situé à 2 pâtés de maisons de l'ancien emplacement des tours du World Trade.


Originaux : http://www.prisonplanet.com/articles/december2007/120407_common_knowledge.htm
www.presstv.com/detail.aspx?id=87982&sectionid=3510203
Pétrus Lombard pour Alter Info

Prison Planet, par Paul Joseph Watson

Publié dans general news

Commenter cet article