Les affaires et la mort

Publié le par terroprisme

Un soldat français tué dans un accrochage en Afghanistan




 Colonies françaises en 1891 (Le Monde illustré)

1. Panorama de Lac-Kaï, poste français de Chine.
2. Le Yun-nan, au quai d'
Hanoï
3. Rue de Hanoï inondée
4. Embarcadère de Hanoï


PARIS (Reuters) - Un soldat français a trouvé la mort samedi en Afghanistan lors d'un accrochage avec des insurgés, a-t-on appris auprès de l'Elysée et de l'état-major des armées.
Selon ce dernier, le caporal "a été victime d'une roquette tirée contre son véhicule blindé au cours d'une opération d'ampleur menée depuis ce matin dans la vallée de Kapisa", au nord-est de Kaboul.

La victime appartenait au 27e bataillon des chasseurs alpins d'Annecy (Haute-Savoie).

Il s'agit du 27e soldat français tué en Afghanistan, où la France a déployé environ 2.800 soldats.

L'opération de samedi était "conduite par les Afghans, appuyés par 400 militaires français et des moyens aériens de la coalition" et son but était "d'aller déloger les insurgés d'une zone refuge qui a été identifiée", a précisé un porte-parole de l'état-major français des armées.

Plusieurs accrochages ont lieu toute la journée au cours desquels une demi-douzaine de soldats afghans on été blessés. Un militaire français a également été très légèrement blessé, a-t-on ajouté de même source.

"Nous pensons avoir infligé des pertes sévères aux insurgés", a déclaré le porte-parole.

Dans un communiqué, le président Nicolas Sarkozy fait part de sa "vive émotion" à l'annonce de ce décès.

Le chef de l'Etat, qui transmet ses condoléances à la famille et aux compagnons du soldat défunt, réaffirme aussi "la détermination de la France à continuer d'oeuvrer au rétablissement de la paix en Afghanistan".

De son côté, le ministre des Affaires étrangères Bernard Kouchner a, lui aussi, fait part de sa "vive émotion" et a dit s'associer "à la douleur de la famille et des proches" du soldat.

Ce militaire "participait avec son bataillon à une opération conjointe de sécurisation d'une vallée menée par l'armée afghane et la Force internationale d'assistance à la sécurité (ISAF) pour en déloger des insurgés", précise le Quai d'Orsay dans un communiqué.

"La France réaffirme son soutien au peuple et aux autorités afghans. Notre détermination à continuer d'oeuvrer au rétablissement de la paix en Afghanistan, aux côtés du peuple afghan, demeure entière", a précisé Bernard Kouchner.

Elizabeth Pineau, édité par Jean-Stéphane Brosse


Et de même source..

Des camions destinés à l'Afghanistan incendiés au Pakistan

PESHAWAR, Pakistan (Reuters) - Des insurgés islamistes pakistanais ont incendié dimanche près de Peshawar, dans le nord-ouest du Pakistan, une vingtaine de camions de ravitaillement destinés aux forces de la coalition en Afghanistan, a annoncé la police pakistanaise.

Les véhicules étaient stationnés dans un dépôt des faubourgs de la ville.

"Les assaillants ont profité de l'obscurité et ont lancé des bombes incendiaires. Vingt camions et conteneurs ont été la proie des flammes", a dit Ejaz Abid, un officier des services de sécurité, à Reuters.

Les taliban ont ouvert le feu pour couvrir leur fuite, blessant deux gardes, a-t-il précisé.

Selon lui, les camions ne transportaient que des vivres pour les soldats de la coalition mais un témoin a affirmé que quelques véhicules militaires devaient également être transportés en Afghanistan.

Les trois quarts de l'approvisionnement destiné aux soldats américains en Afghanistan transitent par le Pakistan, dont 40% du carburant, selon le département américain de la Défense.

L'un des deux axes les plus utilisés est la route entre Peshawar et la frontière afghane, qui emprunte le célèbre col de Khyber, connu depuis les guerres du XIXe siècle entre l'armée britannique et les tribus insoumises de la région.

Les islamistes ont récemment multiplié les attaques contre les convois empruntant Khyber Pass. Des centaines de camions ont été détruits dans ces attaques et plusieurs chauffeurs ont trouvé la mort.

Inquiets, les responsables américains ont cherché au cours des derniers mois à ouvrir de nouvelles routes.

L'Ouzbékistan et le Turkmenistan ont donné leur accord au passage sur leur territoire de cargaisons non militaires de l'Otan.

Le président américain Barack Obama a annoncé l'envoi de 17.000 soldats supplémentaires en Afghanistan, où il entend concentrer l'effort américain contre le terrorisme.


Faris Ali, version française Guy Kerivel



Pendant que des citoyens français se battent pour des "causes" non fondées...les officiels franco-sionistes font part de leurs "vives émotions" à leurs familles et déclarent s'associer à leur douleur...

Quand on sait que le 11/9 est une morbide mascarade, on "finira", aussi, par savoir que "l'effort contre le terrorisme" (C'est quoi déjà?) en est une autre..

Comme c'est facile!..Les uns font des "affaires" quand les autres "crèvent"..

Publié dans flash news

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article