Le triomphe du Bien

Publié le par iranophile

Malgrè toutes les entraves et contraintes.. 





Malgrè tous les obstacles et menaces [Nottamment les régulières campagnes "internationales" de désinformation, de démoralisation et de propagande anti-iran], la République Islamique d'Iran surprend le Monde par le lancement de son premier satellite spatial pacifique Omid qui veut dire espoir. Un engin en orbite à plus de 500 kms de l'atmosphère! Waoh!


Le triomphe du Bien et de la raison iranienne...sur l'obscurantisme et le mal occidental


BRAVO LES PERSES, ON VOUS AIME ET ON VOUS SOUTIENT A FOND!


Les jaloux diront ce qu'ils diront...l'Iran a une prestigieuse histoire et un avenir plein de promesses!

 



 

Rapport - CPI

Certaines associations chrétiennes des Etats-Unis d’Amérique ont pu convaincre des dizaines d’Iraniens de quitter leur pays pour aller habiter dans l’Entité sioniste.

Pour arriver à leur fin, ces associations utilisent tous les éléments de séductions. Tout est permis. Tout d’abord elles offrent de l’argent. Puis elles essaient de convaincre les Juifs iraniens qu’ils sont vraiment en danger, leur nombre étant très peu.

A titre d’exemple, l’Association internationale de l’amitié entre les Chrétiens et Juifs offre annuellement à l’Etat d’occupation des donations en millions de dollars. Cette même association promet à tout Juif iranien décidant d’immigrer vers "Israël" une somme de dix mille dollars, dit son directeur Yachil Aykishtaïn.

Ce projet voulant envoyer les Juifs iraniens vers "Israël" reflète la forte alliance qui existe entre l’état hébreu et ces Chrétiens. Un expert des affaires iraniennes pense que cette somme n’est pas aussi importante pour qu’elle attire suffisamment ces Juifs qui ne se sentent aucunement vivre dans un grand danger, comme veut le laisser croire cette association, ainsi que tous les médias sionistes derrière. Depuis la mise en œuvre du projet, au début de l’année en cours, le groupe de Yachil Aykishtaïn n’a pu convaincre que 82 Juifs iraniens de partir vers "Israël". Le groupe espère en envoyer au moins une soixante autres d’ici jusqu’à la fin de l’année.

A savoir qu’environ vingt cinq mille Juifs vivent encore en Iran, après le départ des autres pendant les cinquante années qui viennent de s’écouler. A savoir aussi que ce sont les propos du président iranien Ahmadinejad appelant à la liquidation d"Israël" et le programme nucléaire iranien qui constituent le vrai danger, selon Yachil Aykishtaïn. A savoir encore que ladite association possède deux sièges, un dans la ville palestinienne occupée d’Al-Quds (Jérusalem), l’autre dans la ville américaine de Chicago. Et pour mettre son projet à exécution, elle a pu rassembler 1,4 millions de dollars. Au départ, elle avait proposé à ces Iraniens cinq mille dollars pour que chacun d’eux accepte de quitter son pays pour aller vivre en "Israël". Faute de candidats, elle a doublé la mise. Et l’Etat d’occupation vient en appuit en proposant toutes sortes d’aides.

Mais aucun danger !

Une Juive iranienne vient d’arriver dans l’Entité sioniste, accompagnée de ses trois enfants. Elle confirme qu’elle ne sentait aucun danger en Iran. Elle est partie pour l’avenir de ses enfants qu’elle espère trouver prospère en "Israël". Tous les Juifs d’Iran sont au courant de toutes ces donations et aides. Le procédé du bouche à oreille marche bien, et la radio israélienne diffusée en farsi y travaille aussi à plein régime. Notons que la constitution de la République Islamique d’Iran protège clairement ses ressortissants juifs et leur donne un siège dans son parlement composé de 290 députés.

Dans un discours donné à l’université new-yorkaise de Colombie, le président  iranien Ahmadinejad a attiré l’attention sur le fait que « les Iraniens sont amis du peuple juif dont un nombre vit en Iran en calme et sécurité ».

Ce n’est pas la première fois que l’Association internationale de l’amitié entre les Chrétiens et Juifs besogne pour pousser des Juifs à émigrer vers "Israël". A titre d’exemple, elle a réussi à faire transférer vers l’Entité sioniste quelque sept mille Juifs indiens, membres de la tribu connue sous le nom de Beni Minashi. Ils prétendent être les descendants des « tribus perdues » mentionnées par l’Ancien Testament.

Dans le fond, les extrémistes chrétiens, adhérents de cette association, pensent que l’augmentation du nombre d’émigrés allant vers "Israël" l’aidera à faire face aux menaces arabes. Il est à noter que cette association fait partie des institutions des plus généreuses envers l’Entité d’occupation israélienne. Elle profite de soutiens infaillibles de la part de nombreux politiciens.

Source : CPI
http://www.palestine-info.com/...

Publié dans refresh news

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article