Ethnocide historique

Publié le par alilapointe

L'Histoire montre, démontre et dénonce ce constat : depuis cinq siècles, on n’a épargné aux Indiens aucune raison de mourir.
On les a exploités commercialement et politiquement, les jetant notamment les uns contre les autres dans des guerres intestines, volontairement suscitées  par les Blancs à des fins mercantiles ou impérialistes ; dépouillés de la quasi-totalité de leurs territoires, employant à cette fin les moyens les plus cyniques ou les plus brutaux, bafouant ouvertement la parole donnée et les traités signés ; déportés massivement ; christianisés de force ; privés, toujours par la contrainte, de leurs coutumes, de leurs traditions, de leurs croyances et cosmogonies, de leur culture… ; déracinés en les dépossédant de leurs lieux de mémoire – terres mythiques des ancêtres éponymes, terres sacrées de sépultures - ; privés de leur identité individuelle et collective en leur imposant une nomination exogène et en procédant au viol systématique des squaws, à l'enlèvement de leurs enfants…;  abrutis d'alcool pour les dégénérer – et donc les affaiblir physiquement, psychologiquement et intellectuellement – individuellement et collectivement ; dépossédés de leur savoir-faire économique et artistique traditionnel ; rendus honteux d'eux-mêmes, de leur Indianité… Bref, on leur a infligé un génocide et un ethnocide systématiques qui se poursuivent de nos jours car, malgré un rapport de force totalement déséquilibré en faveur des Blancs, les Indiens – ou, du moins, ceux qui n'ont pas été massacrés – ont su résister et continuent de le faire, conscients de ce qu'ils sont et qu'il y va tout simplement de leur survie. suite

Navajos

Publié dans dangerous news

Commenter cet article

ben toutatis 31/01/2009 22:57

Et ça continue ailleurs..en silence, parfois!
..Comme le prouvent les médias. Quel bazar!