Base aux Emirats

Publié le par vigile

"Nos amis des Emirats nous ont demandé l'ouverture d'une base qui manifeste notre partenariat stratégique"

La France disposera bientôt d'une "base interarmées permanente" aux Emirats arabes unis en vertu d'un accord signé aujourd'hui(15/01/2009) à l'occasion de la visite de Nicolas Sarkozy à Abou Dhabi. "Nos amis des Emirats nous ont demandé l'ouverture d'une base qui manifeste notre partenariat stratégique" a indiqué le chef de l'Etat.
Cette base accueillera "de 400 à 450 personnels", précise la présidence de la République.
Située à Abu Dhabi, elle sera opérationnelle en 2009, assuré l'amiral Edouard Guillaud, chef d'état-major du président de la République. Le site naval sera situé dans l'enceinte du port de commerce de la ville et accueillera environ 150 personnes. La base comprendra également une composante aérienne "et donc éventuellement des avions", a indiqué l'amiral. La mission de la base sera de "participer au soutien général de la coopération militaire française et au soutien des forces françaises de passage", a précisé l'amiral Jacques Mazars, en charge de ce projet. Une partie du personnel de la base y sera affecté de manière permanente, le reste étant formé d'éléments venant s'entraîner avec l'armée émiratie.Les Emirats arabes unis et la France sont liés par un accord de défense depuis 1995 et des exercices communs ont régulièrement lieu.
La Sorbonne (Paris IV) et le Louvre ont déjà ouverts leurs propres installations aux Emirats.
"C'est une petite révolution géopolitique, a expliqué l'amiral Guillaud. Depuis 50 ans, la France n'avait jamais installé quelque base que ce soit. Tout ce que nous avons à l'heure actuelle, c'est l'héritage de notre histoire coloniale. Pour nous, c'est effectivement une rupture". A l'étranger, l'armée française dispose de bases permanentes uniquement en Afrique: Sénégal, Cote d'Ivoire, Tchad, Gabon et Djibouti.

[...] En plus de manoeuvres conjointes entre les deux pays (Emirat et France), la dernière en date étant Gulf Shield, les Emirats arabes unis sont de bons clients pour l’industrie de défense française. Abu Dhabi envisage en effet d’acquérir une soixantaine d’avions Rafale.

 


[...] L'occasion aussi, pour qu'Al Qaida fasse parler d'elle en ex-Europe?

Publié dans dangerous news

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article